L'Ayurveda

UN SAVOIR MILLÉNAIRE

Du sanscrit “ayur” (la vie) et “veda” (la science, la connaissance), le terme ayurvéda se traduit donc par “connaissance de la vie ou de la longévité”.

L’Ayurvéda est considérée comme la plus ancienne médecine holistique du monde : elle envisage l’homme dans sa globalité (corps et esprit). Créée par les sages de l’Inde classique, les Rishis, cette tradition ayurvédique remonterait à plus de 5 000 ans.

C’est une philosophie et un art de vivre. A ce titre, elle dispense des conseils pratiques pour être bien avec soi-même et avec les autres. Par exemple, l’Ayurvéda nous dit : « Si tous les matins, au réveil, nous n’avons pas envie de commencer notre journée souriants et enthousiastes, cela signifie que quelque chose ne fonctionne pas très bien en nous, qu’il y a un déséquilibre, un disfonctionnement. »

Elle enseigne alors comment rééquilibrer les énergies sur le plan physique, vital, mental, psychique et spirituel, pour être bien dans sa peau et évoluer. Tout naturellement, la médecine ayurvédique est une branche de l’Ayurvéda.

L’ayurvéda considère que l’infiniment petit (être humain, molécules) est régi selon les mêmes principes que l’infiniment grand (planètes, galaxies). En observant la nature, les Sages indiens ont découvert cinq éléments : ETHER (ou espace), AIR, EAU, FEU et TERRE. . Ils en ont déduit que ces états de la matière, présents dans la nature, l’étaient également dans l’être humain.

Chez l’homme, ces cinq éléments constituent trois doshas ou humeurs biologiques ou types de constitution eux- même constitués de cinq sous-doshas, dont la combinaison est unique pour chaque individu. Lorsque ces trois doshas sont équilibrés, l’individu est en bonne santé. En revanche, si le mode de vie déséquilibre les doshas, cela peut mener à terme à la maladie.

Chaque être humain est composé de ces cinq éléments dans des proportions différentes. Ce sont ces proportions qui déterminent sa nature profonde :

VATA     Ether et Air prédominants

PITTA     Feu et Eau prédominants

KAPHA   Terre et Eau prédominants

Bien que les trois doshas se retrouvent dans chaque être humain, l’un des trois est habituellement prédominant.

L'énergie vitale assure la relation entre ces différents éléments. Elle circule dans notre organisme le long de très nombreux canaux (méridiens), et les traitements ayurvédiques, parmi lesquels se trouvent les massages, visent à l'harmoniser au mieux.

La santé résulte d'un parfait équilibre entre l'homme et son environnement ainsi qu'entre les différentes composantes de l'homme.

 

Proverbe indien : Fais du bien à ton corps pour que ton âme ait envie d’y rester.

 

 

Date de dernière mise à jour : mardi 20 novembre 2018